« Je jette avec grâce mon feutre, Je fais lentement l’abandon Du grand manteau qui me calfeutre, Et je tire mon espadon; Élégant comme Céladon, Agile comme Scaramouche, Je vous préviens, cher Mirmidon, Qu’à la fin de l’envoi, je touche! » Edmond De Rostand.

Ne cherchez pas de rapport entre ce que je vais écrire et le titre… Il y en a un, du moins pour moi, lointain, mais il serait trop compliqué de suivre les méandres de mes associations d’idées. Je pourrais parler de Cyrano, expliquer ce qu’il représente pour moi, parler de cette réplique où il se… Lire la suite « Je jette avec grâce mon feutre, Je fais lentement l’abandon Du grand manteau qui me calfeutre, Et je tire mon espadon; Élégant comme Céladon, Agile comme Scaramouche, Je vous préviens, cher Mirmidon, Qu’à la fin de l’envoi, je touche! » Edmond De Rostand.

“Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu’ils ne nous révèlent les visibles.” Albert Camus

Le pouvoir des mots. Voilà une idée qui hante mon esprit depuis quelques temps. C’est peut-être une déformation professionnelle mais, pour moi, les mots ont une importance, une force, un pouvoir et il convient donc de les employer à bon escient. Or, c’est souvent à mauvais qu’ils sont utilisés. Il y a ceux qui ne… Lire la suite “Il est vrai peut-être que les mots nous cachent davantage les choses invisibles qu’ils ne nous révèlent les visibles.” Albert Camus

« La séparation de la sexualité d’avec l’amour n’exclut pas l’existence de sentiment, de l’affection ou de la tendresse. Ne pas vouloir s’engager pour la vie dans une histoire de longue durée n’interdit pas la promesse d’une douceur amoureuse. » Michel Onfray

La sexualité féminine, en dehors du couple (et même… mais c’est un autre sujet), est compliquée pour un grand nombre de raisons. Il ne s’agit pas ici de la diaboliser à grands coups de « la femme est un temple » et tout les refrains judéo-chrétiens sur le respect qu’un individu de sexe féminin doit à son… Lire la suite « La séparation de la sexualité d’avec l’amour n’exclut pas l’existence de sentiment, de l’affection ou de la tendresse. Ne pas vouloir s’engager pour la vie dans une histoire de longue durée n’interdit pas la promesse d’une douceur amoureuse. » Michel Onfray