« In my secret life… » L.C

Je ne sais pas trop comment te le dire… Je crois que j’ai plus envie. Oui, c’est aussi simple que ça. Finalement c’est moins compliqué à dire que ce que je pensais. C’est drôle comme on se fait toujours des idées sur les choses. C’est marrant. Peu importe. Je disais donc que j’ai plus envie. Plus du tout. Parait que ça reviendra peut-être. Paraît que c’est juste une passade. Je ne sais pas. Je te demande pas de me rassurer, ni même de me conforter, je te dis juste. Je te dis juste que j’ai plus envie d’y aller. J’ai plus envie d’être exposée, de rabâcher, d’inculquer les rudiments du respect. Je suis fatiguée. Oui, je sais, on est toujours fatigué, nous, les fainéants. Bah, tu vois, t’en as encore une preuve! Non seulement on est toujours fatigué, mais en plus on se plaint tout le temps. De véritables plaies! Ouais. Pourtant, et tu le sais, je l’aimais bien. J’aimais bien y aller, j’aimais bien être devant eux, j’aimais bien leur apprendre. Et, parfois, j’aime encore. Parfois. Mais, parait que ça reviendra tout le temps…

Je sais pas ce qu’il s’est passé. Je sais pas d’où c’est venu. Je crois que de les entendre toujours nous cracher à la gueule, nous dire comment faire, nous mépriser a lentement éteint la flamme. Puis de constater que, de plus en plus, on creuse la tombe de ma matière et des autres. Puis… Puis, j’ai plus trop envie d’être en représentation, j’ai plus envie d’être regardée, observée, sans cesse, jour après jour… Alors je me fais toute petite. Je me rapetisse, je me fais discrète, je m’efface. Je me fonds dans la masse. C’est étrange de le dire comme ça. Je crois que c’est pas clair et je me demande ce que tu imagines derrière ton écran. Rassure toi, si je me fais toute petite, je fais quand même mon travail et je suis suffisamment grande, suffisamment présente pour ne pas que ça vire à la foire. Je crois qu’ils ne s’en rendent même pas compte. Mais moi si. Je sens que je suis fanée, absente, éteinte en fait. Mais, t’inquiète pas, parait que ça reviendra, que ce n’est qu’une passade, que ça arrive, qu’il faut serrer les dents…

C’est ce que je fais. Merci. D’ailleurs, tu vois, je t’avais rien dit. Je le fais donc. J’y vais et j’essaie d’être là. J’essaie de m’habiter. Mais je suis toujours en vadrouille. Je sais pas trop où je suis, ça serait compliqué de t’expliquer. Je suis un peu partout et nulle part. Je me balade. Je réfléchis. Beaucoup. Evidemment trop. C’est pas bon de trop réfléchir… Parce qu’à trop réfléchir, tu te rends compte que tu t’éteins et tu sais pas forcément où est l’interrupteur. Ça se cache toujours les choses pour allumer la lumière. C’est toujours dur à trouver. Mais, d’une certaine manière, je me demande si ça m’arrange pas un peu. D’être dans le noir je veux dire… Rapport au fait que j’ai plus envie qu’on m’observe. Parce que, tu sais, j’ai remarqué un truc. Les gens, les autres, observent mais ne regardent jamais vraiment. Même quand tu leur demandes de le faire. Même ceux que tu aimes. Je crois qu’ils sont trop absorbés par eux, ou par la lumière bleue des écrans. Et je crois que j’ai plus envie d’être juste observée, et pas regardée. Alors, de moi-même, je m’éteins, je me fais toute petite, je disparais un peu. Comme ça, d’une certaine façon, c’est moi qui décide. Et c’est peut-être pour ça que j’ai plus envie d’y aller. Parce qu’il y a beaucoup d’yeux à m’observer et que je ne supporte plus ça.

Je ne supporte plus d’être vue et pas regardée. Je voudrais être à l’abri. Dans une grotte, dans un trou, dans ses bras. Cachée. Juste le temps que je supporte , juste le temps que je m’habite à nouveau. Parce que parait que ça reviendra. Parait que c’est qu’une passade… T’inquiète pas! Puis t’inquiète pas si c’est décousu et si tu comprends pas grand-chose, ou rien. Je t’ai expliqué, je suis en vadrouille, partout et nulle part, alors tu te doutes bien que mes mots sont partis avec moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s