Du prosélytisme .

C’est épouvantable . Oui. Je ne crois pas que le mot soit trop fort. Peut-être ne l’est il pas assez, je ne sais pas. Faudrait y réfléchir… Mais pas maintenant.

Toujours est il que ce prosélytisme ambiant est épouvantable. T’as remarqué comment tu ne peux plus rien dire, rien penser sans que quelqu’un vienne t’expliquer que tu penses mal, que tu dis mal etc? C’est d’un pénible! Pourtant, j’ai échafaudé des plans, mis au point des techniques, que je croyais imparables, pour échapper à ces schtroumpfs à lunettes. Je ne parle pas beaucoup de mes idées, de mes sympathies politiques, de mes croyances. La plupart du temps, je reste muette sur le sujet. J’arrive même à ne pas ouvrir mon bec quand une discussion est lancée sur le thème hyper à la mode, présidentielles obligent, de la politique. Je reste donc muette comme une carpe, arrivant même à ne pas écouter ce qui se dit. Beaucoup doivent d’ailleurs penser que je suis un espèce de ficus sans aucune opinion sur rien. Je n’en suis pas vexée, j’ai une certaine sympathie pour nos amis les ficus et peu d’intérêt pour certains avis sur ma personne.

Il fut un temps où je débattais, défendais mes idées, parlais de sujets pouvant amener à balancer des assiettes à travers la pièce -et ça m’arrive encore mais avec des personnes triées sur le volet aka celles qui ne vont pas t’expliquer à quel point elles détiennent LA vérité. Autant dire finalement assez peu de monde. Parce que, soyons honnêtes et lucides, rares sont les gens qui ne cherchent pas sans cesse à imposer partout leurs idées formidables en dénigrant celles des autres, bref rares sont les gens tolérants. Attention hein, je ne suis pas non plus forcément un modèle de tolérance, mais je ne passe ma vie à donner des leçons aux autres et, si je ne suis pas en accord avec leur mode de vie ou de pensée, je ne leur assène pas le mien comme un graal. Non, je trouve que j’ai le bon goût de ne pas le faire car il me semble que c’est mieux élevé. Tout bêtement. Parce que ces gens qui assènent sans arrêt leur avis génialissime sont sacrément mal élevés. Oui. C’est très impoli d’expliquer aux personnes qui n’ont RIEN demandé, et surtout pas un avis, qu’elles mangent mal, s’habillent mal – « c’est pas fabriqué en France! », pensent mal, votent mal – « Tu peux pas être de gauche et ne pas voter Mélenchon! », baisent mal -« Le missionnaire c’est has been » etc. C’est épouvantable! Et encore, je vous épargne les couplets désormais bien connus sur les profs ces fainéants que si moi j’étais prof je serais meilleur pédagogue c’est sûr! Alors, devant tant d’impolitesse, tu l’auras compris, j’ai décidé de jouer au ficus, histoire qu’on me foute la paix 5 minutes. Hé bien figure toi que ça ne marche pas des masses… Même quand tu ne dis rien, les gens te donnent quand même leur avis et trouvent quand même que le tien est nul. Bah, ouais, évidemment elle a jamais rien à dire celle-là, elle est conne c’est pas permis! En plus elle est prof, paie le niveau de l’Education Nationale! Ma seule satisfaction c’est que je ne nourris pas la logorrhée de celui qui sait et c’est déjà pas mal. Je me tais -sauf les jours où je n’ai pas la patience, je ne suis pas Gandhi non plus- et c’est reposant.

Bon, cela dit, je suis lucide, avec les élections qui approchent, ça va être de pire en pire. On va avoir droit à des tirades splendides de ces gens, s’érigeant en modèles, sur qui voter, comment voter et pourquoi. Ces experts es toutes catégories. Parce que oui, celui qui sait sait généralement sur tout, à une vache près. Tu penses, il a fait des manifs lui, il est engagé t’as vu! Même que lui il lit que des médias qui ne sont pas contrôlés par les Illuminatis/Francs-Mac’/Droite et qu’il achète tout bio. Alors, forcément, toi, à côté de tant de savoir et d’engagement pour la lutte, tu la boucles hein. Oui, car toi tu n’as jamais été à des manifs, tu ne lis que les analyses politiques de Nikos Aliagas, tu ne manges que de la merde bref, tu es con et pas engagé ni même vaguement citoyen pour un sou. Honte sur toi comme aurait dit Ophélie Winter! Va te cacher tout de suite! Ouste comme dirait la philosophe bien connue qui porte le même nom de famille que le mien.

Du coup, je vais aller me cacher, j’ai bien compris. Mais avant, je me demandais… Y a que moi qui trouve ça épouvantable?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s